Wu Na

巫娜 Wū Nà est née à 重慶 Chóngqìng en 1979, elle a commencé à apprendre le 古琴 gǔqín à l’âge de neuf ans. En 1991, elle entre au collège de gǔqín du Conservatoire Central de Musique de Beijing et elle étudie sous la direction du virtuose du guqin, Mme 赵家珍 Zhào Jiāzhēn .

Portrait de Li Xiangting

Diplômé de l’École supérieure du Conservatoire central de musique en 2004, elle a étudié avec 李祥霆 Lǐ Xiángtíng professeur émérite au Conservatoire Central de Musique de Beijing, il est reconnu comme l’un des plus grand joueurs de gǔqín de sa génération et  En 2015, elle est entrée au Guqin Conservatory of Music en tant que professeur professionnel de gǔqín.

Le guqin est un instrument au son doux, doté d’une tessiture de quatre octaves. Ses cordes à vides sont accordées dans le registre des basses et son degré le plus bas est de deux octaves sous le do, à savoir la même plus basse note que le violoncelle. Le son est produit en pinçant les cordes, à vide, en les appuyant sur la touche ou en utilisant des harmoniques. L’utilisation du glissando lui confère un son rappelant le pizzicato du violoncelle, la contrebasse fretless ou encore la guitare slide. L’instrument est capable d’un grand nombre d’harmoniques, dont 91 couramment utilisées et indiquées par des points sur la touche. Traditionnellement le guqin avait à l’origine cinq cordes, mais d’autres qin en possédant 10 ou plus ont été trouvés. Sa forme moderne a été standardisée il y a deux millénaires.

Wū Nà est une artiste active transfrontalière et continue à travailler avec des musiciens dans des domaines tels que le jazz, le rock et l’expérimentation. En même temps, elle a également joué du gǔqín conformément à sa propre compréhension et elle a exploré la signification de l’improvisation gǔqín dans la vie contemporaine. Elle propose des spectacles toute l’année en Asie, en Europe, aux États-Unis et dans d’autres pays. En mars 2008, elle a reçu une bourse de l’Asian Cultural Council Foundation des États-Unis et s’est rendu à New York comme chercheur invité pendant cinq mois pour évaluer et étudier la musique et l’art contemporain occidental. En 2010, une série de représentations du “Théâtre Guqin – Sélection de Wu Na” a été ouverte, et des artistes et musiciens du monde entier ont été invités à dialoguer avec le Guqin.

巫娜 Wū Nà a joué avec les légendaires rockers chinois Cui Jian, Xu Wei et 竇唯 Dòu Wéi  et a été la première personne en Chine à obtenir une maîtrise du guqin, cet instrument à sept cordes, qui semble simple, cool et clair, comme de l’eau qui coule dans les hautes sphères. les montagnes. Dans ses deux albums, “Une fleur est un monde” (一 花 一 世界) et “Chaque feuille a une vie” (一叶 一 菩提), elle lie l’instrument au bouddhisme.