Les points

穴道

xué dào

Les points (穴: xué) d’acupuncture constituent la porte d’entrée permettant d’accéder à l’énergie des méridiens. C’est par la stimulation des points, à l’aiguille et de diverses autres manières, que l’acupuncteur agit sur la circulation des souffles et veille à la renforcer là où elle fait défaut, ou au contraire à la disperser lorsqu’elle est en excès.

Les points et méridiens du bras

Points et méridiens d’acupuncture du bras, illustration du ‘Miroir d’Or des principes médicaux’, un recueil d’ouvrages médicaux édités par Wu Chien, le premier ayant été publié en 1742

Les points répartis sur les méridiens sont au nombre de 361, dont 309 sont bilatéraux. Ils sont désignés à la fois par un nom et par un nombre qui se rapporte à la position du point sur le méridien, en respectant le sens de la circulation énergétique. Le sens des noms des points se rapporte à leur localisation, à leur fonction, ou évoque une image poétique.

L’expérience empirique accumulée des grands maîtres et plus récemment la révolution culturelle des années 1950 ont permis la découverte d’environ quatre cent points situés hors des trajets des méridiens. Leur nom désignent le plus souvent des fonctions précises.

Diagramme japonais illustrant les points de la colonne vertébrale humaine

Graphique japonais illustrant les points de la colonne vertébrale humaine

Les familles de points

Outre leur classification selon le méridien auquel ils appartiennent, les points sont divisés en familles définissant leur nature énergétique et leurs fonctions spécifiques. Un point peut posséder des indications précises, mais il sera toujours utilisé en fonction de son action synergique avec d’autres points.

背输穴: bèi shū xué
Les points de transport du dos
Les points shū, situés sur la première chaîne du méridien de la vessie, qui irrigue le dos, sont utilisés pour équilibrer le yang, donc les fonctions des organes.
八會穴
Les points de rencontre ou de réunion sont des points qui ont une influence particulière sur certains tissus, sur certains viscères, sur le souffle et sur le sang.
络穴: luò xué
Les points luò
Situés sur le méridien principal (LuoMai) de chaque organe, ils  permettent d’atteindre des zones anatomiques de manière précise.
原穴: yuán xué
Les points source
Ils permettent de réguler l’utilisation de l’énergie originelle de chaque méridien et des fonctions et organes qui y sont associées.
郄穴: xī xué
Les points d’urgence
Les points d’urgence, sont utilisés pour traiter un organe en crise aiguë.
八脉交会穴: bā mài jiāo huì xué
Les points clés des huit méridiens particuliers
四海穴: sì hǎi xué
Les points des quatre mers
Les quatre mers sont les confins du corps énergétique : « Toutes les eaux y confluent sans les remplir, toutes les eaux en sortent sans les vider ».
五输穴 : wǔ shū xué : Les cinq points antiques

Le souffle sort au point puits, il sourd et ruisselle au point de jaillissement, il coule à flots au point rivière, il afflue au point fleuve et se jette au point mer. – Chapitre 1 du Língshū jīng, 靈樞經

La circulation du souffle et les cinq points antiques

La circulation du souffle et les cinq points antiques

Les cinq points antiques de la médecine traditionnelle chinoise sont aussi appelés points de commande ou points des cinq éléments. Ces cinq points d’acupuncture concernent chacun des douze méridiens, ce qui fait un total de soixante points antiques.

井穴: jǐng xué
Les points puits se situent aux extrémités des doigts, là où cela surgit.
荥穴: yíng xué
荣穴: róng xué
Les point de jaillissement sont les deuxièmes points après les extrémités, là où cela s’épanche. Ils sont de nature eau (水: shuǐ) pour les méridiens yang (阳: yáng) et feu (火: huǒ) pour les yin (阴: yīn).
俞穴: shū xué
Les points rivière sont les troisièmes points après l’extrémité, sauf pour le méridien de la Vésicule Biliaire où il est le quatrième. Ils sont de nature bois (木: mù) pour les méridiens yang et terre (土: tǔ) pour les yin.
经穴: jīng xué
Les points fleuve) sont les quatrièmes points après l’extrémité (阳 = 火 ; 阴 = 金) . Ils sont de nature feu pour les méridiens yang et métal (金: jīn) pour les yin.
合穴 : hé xué
Les points mer se situent toujours au genou ou au coude. Ils sont de nature terre pour les méridiens yang et eau pour les yin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *